Bulle linguistique numéro 12 présentée par Diane Gousse

D’où vient le mot « tanner »?

 

Comment s’acclimater aux rigueurs du climat?
Se couvrir de la peau des animaux, bien sûr, mais encore faut-il l’apprêter et la « tanner » pour le corps humain.

Les procédés utilisés pour transformer la peau en cuir consistent à la traiter avec du tanin de chêne ou d’autres écorces pour obtenir le cuir. Cette opération exige de passer et de repasser plusieurs fois sur les peaux afin d’obtenir un cuir de qualité.

De fil en aiguille, le verbe « tanner » apparaît dans la langue pour signifier une exacerbation de quelque chose ou de quelqu’un.

 

Exemples :

  • Si les enfants sont tannants, c’est qu’ils sentent une tempête de neige. (adjectif)
  • S’il vous plaît, arrêtez de tanner le public avec les courriels frauduleux. (verbe)
  • Elle s’est tannée du mauvais état des routes. (forme pronominale)

 

Le mot est synonyme de : en avoir assez, en avoir marre, en avoir plein le dos.