Le programme

De la fabrication de barres de fruits glacées chez Pop Arts à Montréal en soirée au Pow Wow de Kanehsatake, le Carrefour interculturel de francisation et d’immersion propose un grand nombre d’activités gratuites ou à très bas prix aux travailleuses et aux travailleurs immigrants en juillet et en août. Que des occasions exceptionnelles d’améliorer leur connaissances de la langue française tout en ayant du plaisir!

Cette programmation est synonyme de variété et de changement pour le Carrefour. Par conséquent, la Fondation pour la langue française encourage les entreprises montréalaises à offrir ces ateliers à leurs employés qui souhaitent améliorer la qualité de la langue française parlée au travail.

Pourquoi?

Des quelque 50 000 immigrants qui arrivent chaque année au Québec, plus de 20 000 n’ont aucune connaissance du français. Il existe bien sûr une offre de cours de francisation en milieu de travail, dans les commissions scolaires et au sein d’organismes communautaires. Cependant, une fois la formation de ces nouveaux arrivants complétée, où peuvent-ils s’exercer à parler français, de façon à aller plus loin que la simple conversation d’usage?

Pivot de rencontres, d’échanges et d’informations, le Carrefour interculturel de francisation et d’immersion se veut résolument ouvert et rassembleur. Loin de vouloir se substituer à quelque école que ce soit, il se présente plutôt comme un lieu et un outil permettant à tous les Québécois d’échanger et de parler français entre locuteurs de différents niveaux de maîtrise.

À la fois portail d’information sur la langue française au Québec et sur ses acteurs, il se veut aussi un carrefour physique favorisant rencontres et partages.

Le Carrefour répondra à tous ces besoins, au fur et à mesure, notamment en faisant appel à la participation des citoyens et en proposant des activités mobilisatrices, d’humain à humain.

Le Carrefour interculturel de francisation et d’immersion est une initiative de la Fondation pour la langue française, réalisée en partenariat avec l’Office québécois de la langue française. Il propose aux travailleuses et aux travailleurs des ateliers ludiques afin de favoriser leur intégration à la communauté québécoise tout en les appuyant dans leur volonté de s’améliorer en français.