Programme:

Le français, c’est du sport!

 

Sportifs non francophones de haut niveau et fiers de s’exprimer en français

Entendre un joueur des Alouettes, des Canadiens ou de l’Impact de Montréal ou une ou un membre d’une équipe nationale qui s’entraîne au Québec communiquer uniquement en anglais ou dans une langue autre que le français titille l’oreille de bon nombre de Québécoises et de Québécois. Si ces sportifs de haut niveau constituent des modèles dans notre société, bon nombre d’entre eux s’expriment trop peu en français.

La Fondation pour la langue française intervient auprès des joueurs des grands clubs et des athlètes membres des fédérations nationales qui fréquentent les centres d’entraînement de Montréal des disciplines suivantes : boccia, boxe, judo, patinage de vitesse courte piste, natation artistique, patinage artistique, patinage de vitesse courte piste, plongeon, tennis et water-polo. Elle désire que les athlètes non francophones soient fiers et à l’aise de s’exprimer en français lorsqu’elles ou ils participent à des activités communautaires, prononcent des allocutions ou s’adressent à des journalistes.

La Fondation souhaite vivement briser la glace chez ces sportifs de haut niveau, afin que s’estompe cette crainte de s’exprimer en français. Les ateliers sont préparés sur mesure pour chaque fédération ou club. Les deux intervenants retenus pour ce projet sont Jean Gosselin et Charles-André Marchand, deux personnalités bien connues dans le monde des communications ou des médias sportifs.