L’origine de   « Donner la main »

Vous êtes-vous déjà demandé d’où provenaient certaines expressions enracinées dans le vocabulaire depuis longtemps? Nos expressions que l’on tient pour acquises ont souvent une histoire, une origine intéressante et nous rappellent leur sens premier.

Je voudrais attirer votre attention sur la brève histoire d’une expression qui a aussi changé notre comportement. Il s’agit de : « donner la main ». Je l’ai choisie pour faire un lien avec les expressions idiomatiques.

Voici la brève histoire de « donner la main »

Première histoire :

Au Moyen-Âge – autour du 14e et 15e siècle, avant l’arrivée de Jacques-Cartier, la plupart des hommes étaient constamment armés et à la moindre menace, l’arme réglait la situation. Or, avec le temps, l’homme s’est civilisé et a délaissé le port de l’arme. Et, il a fallu une période de transition comme tout changement. Cette période d’adaptation a donné naissance à la poignée de main qui symbolisait l’absence d’objet défensif dans la manche du vêtement. Les communications se voulaient pacifiques.

Deuxième histoire

Toujours au Moyen-Âge, la deuxième interprétation raconte que les hommes se donnaient la main pour démontrer qu’ils étaient égaux. Mais, celui qui possédait un rang inférieur insérait ses mains dans celles de la personne supérieure et s’inclinait.

Au fil du temps, la coutume évolue et prend racine. Autour du 19e siècle, les hommes persistent à donner la main, mais les femmes reçoivent le baise-main. La poignée de main se démocratise, et depuis, hommes et femmes donnent la main en guise de salutations, de remerciements ou toute autre raison.

Sauf depuis la pandémie qui nous afflige! Est-ce que nous reviendrons-nous à la poignée de main?

Si l’histoire des mots vous intéresse, je vous suggère de consulter des ouvrages ou des sites sur l’étymologie qui vous raconteront des histoires fort intéressantes sur le chemin parcouru des mots.

Vous avez des commentaires, n’hésitez pas à me les communiquer.