BULLE LINGUISTIQUE NUMÉRO 3 PRÉSENTÉE PAR DIANE GOUSSE :

TENIR POUR ACQUIS
OU PRENDRE POUR ACQUIS?

Au Québec, près de sept millions de francophones résident dans un voisinage de 400 millions d’anglophones (québécois, canadiens et étatsuniens). À partir de ce constat, l’anglais tente, de façon constante, de s’introduire dans le français. Cette réalité se manifeste dans tous les pays du monde où une langue détient la majorité. Certains mots et expressions de l’anglais s’infiltrent dans le français. Par conséquent, afin d’éviter des emprunts, précisons ce qui relève du français et de l’anglais.

Nous attirons votre attention sur : Tenir pour acquis ou prendre pour acquis?

L’expression Prendre pour acquis est une traduction de l’anglais : ʺTo take for grantedʺ.

Tenir pour acquis (du verbe acquérir) signifie penser que quelque chose est certain.

Exemples :
– Je tiens pour acquis que vous le connaissez.
– Vous tenez pour acquise sa participation à l’activité.